Témoignages : La parentalité positive ou comment accompagner de façon différente ses enfants

Nombreux sont les parents qui cherchent une voie différente pour leurs enfants. Entre le laisser-faire et l’autorité punitive… une autre voie possible.


                               

Témoignage d’Aurélie, maman d’une petite Clara de 6 ans  :

« Les jouets sont éparpillés par terre, et ils doivent être rangés. Autrefois, je me fâchais et Clara résistait, je criais alors de plus en plus  fort, pour terminer une journée classique en famille dans les larmes et l’énervement… N’en pouvant plus et touchant à mes limites, j’ai donc décidé de tester un autre modèle éducatif.»

« Viens, nous allons ranger ensemble. Regarde comment je fais, et faisons-le toutes les deux ».
Aurélie prend Clara par la main, s'accroupit et commence à ramasser et ranger les jouets éparpillés dans le salon. Sa fille l'imite, accompagnée de son petit frère de 4 ans. Dix minutes plus tard, c’est terminé.


Autre témoignage, de Cécile maman de Victor 3 ans.

« Quand mon fils a eu 3 ans, il faisait des crises pour se coucher, prendre son bain, se brosser les dents… Je perdais patience et le forçais ou le punissais, persuadée qu'il fallait se faire obéir coûte que coûte. » Face à cet escalade, elle cherchait une manière de s'y prendre autrement, sans pour autant céder sur ses principes éducatifs.

Des Ateliers pour faire autrement ou prendre un rendez-vous pour un accompagnement personnalisé :

Devenir des parents heureux…

Cécile s'inscrit alors à des ateliers sur la parentalité positive, inspirés par la méthode de Faber et Mazlich, deux auteures qui ont popularisé aux Etats-Unis les travaux du psychologue Haïm Ginott. Les parents y apprennent à identifier et comprendre les émotions et les besoins des enfants, et à formuler des demandes sans agressivité ni menaces.

Progressivement, cette jeune maman a mis en place un nouveau mode de communication, a appris à créer avec son enfant, des règles de vie et comment les suivre et les respecter, à mettre en place plus de coopération, de responsabilité etc.

Cécile continue aujourd’hui à fréquenter les Ateliers sur La parentalité Positive où sont présentés des exposés, des échanges de pratiques et des mises en situations. Les thèmes peuvent rappeler l’importance de l’Empathie, la Communication Bienveillante, comment être le garant d’un cadre, comment accompagner vers l’autonomie son enfant, etc.

En attendant voici 5 conseils pour débuter une parentalité positive

  • Comprendre : les émotions et les besoins de son enfant, et adopter un point de vue empathique, chercher à comprendre la colère, la tristesse ou la frustration de son enfant pour désamorcer les crises.
  • Poser un cadre : définir ensemble des règles de vie adaptées à l'âge de l'enfant, et les formuler clairement. Se rappeler que l'enfant “teste” ce cadre, et pas la personne de ses parents
     
  • Etre positif : formuler les règles de manière affirmative plutôt que les interdits. Valoriser les bonnes actions plutôt que pointer les erreurs. Accorder le droit à l’erreur et parler avec respect.
     
  • Remplacer les punitions humiliantes ou brutales par des “conséquences” liées à l'action : réparer sa bêtise, s'excuser…
     
  • Déculpabiliser : accepter qu'on ne sera pas un parent parfait, et cesser, en miroir, d'exiger d'avoir un enfant idéal. Et être patient...
     

Devenir des parents Heureux !
Contact : tel 06 60 93 58 42
Patricia Léger