Pour une Parentalité et une Enfance Heureuse !

Histoire de la parentalité positive et bienveillante
 

Depuis une cinquantaine d’années, les travaux de Haim Ginott, ont aidé des millions de parents à travers le monde à consolider leurs relations avec leurs enfants. Haim Ginott expose de manière simple et concrète comment élever nos enfants en associant empathie et discipline. Il introduit de nouvelles techniques de communication qui changent la façon dont les parents parlent à leurs enfants et les écoutent. L’approche novatrice de l’auteur a influencé une génération entière d’experts dans le domaine de l’éducation des enfants. Des entretiens individualisés ou des ateliers de rencontres collectives, vont vous permettre d’apprécier le bien-fondé et l’efficacité de ces méthodes.  

Dr. Haim Ginott, enseignant, psychologue des enfants et médecin psychothérapeute travaillant avec les enfants et leurs parents.

Fondé sur l’idée qu’être parent est un talent qui peut s’apprendre, il s’agit de développer comment :

  • Discipliner sans menacer, sans soudoyer, sans railler, ni punir.
  • Critiquer sans rabaisser. Complimenter sans juger. Exprimer votre colère sans blesser.
  • Accueillir les sentiments, les perceptions et les opinions des enfants plutôt que de les remettre en question.
  • Répondre aux enfants de façon à leur apprendre à faire confiance aux autres, ainsi qu’à eux-mêmes.
     

Les plus grands noms issus des sciences du bonheur, de la psychologie positive et de l’intelligence émotionnelle, Daniel Goleman, Stephen R. Covey, John M. Gottman, Tal Ben-Shahar, Martin Seligman, saluent encore aujourd’hui les travaux de Haim Ginott, trop tôt disparu.


Un processus reconduit :
Adele Faber et Elaine Mazlish
ont suivi pendant plusieurs années, les conférences du Dr. Haim Ginott. Elles ont très vite jugé et compris la pertinence et le bien fondé de ses préceptes appliqués à leur vie de famille, à leurs enfants avec des résultats particulièrement positifs sur le climat familial, plus coopératif et respectueux.
              
Adele Faber et Elaine Mazlish ont ainsi souhaité partager les observations et préconisations du Dr. Ginott.

Persuadées que tous les parents ont des intentions positives envers leurs enfants, mais sachant que le « métier » de parent ne s’apprend pas, elles ont créé des ateliers dont le but est de faire émerger de nouvelles compétences : l’amour et l’éducation bienveillante, sans pour autant utiliser les anciens schémas ayant entrainé parfois des dégâts psychologiques,  comme par exemple : Le manque d’estime de soi et de confiance en soi.

Les ateliers sont constitués de plusieurs rencontres.
Deux séries d’ateliers sont proposées : « Parler pour que les enfants/ados écoutent, écouter pour que les enfants/ados parlent »
.


On y aborde les thèmes suivants :

  •  Aider les enfants aux prises avec leurs sentiments
  •  Susciter la coopération
  •  Remplacer la punition
  •  Encourager l’autonomie
  •  Compliments et estime de soi
  •  Aider les enfants à cesser de jouer des rôles
  •  Révision finale
     

 
Dans l’atelier « Frères et soeurs sans rivalité », on abordera les thèmes suivants :

  •  Sentiments pénibles entre frères et sœurs
  •  Chaque enfant est une personne distincte
  •  Les rôles qu’on joue entre frères et sœurs
  •  Quand les enfants se disputent
  •  Résolution de problèmes
  •  Révision finale
     

                                                
Depuis les années 1980, ces ateliers ont permis à des milliers de parents de connaître, de mettre en pratique et d’acquérir une autre façon de communiquer avec leurs enfants, pour plus de bienveillance et de respect mutuel.

En savoir plus sur la psychothérapie pour enfants avec votre psychotherapeute à La Rochelle.